Les Sauvages Index du Forum
Les Sauvages Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'épopée des Exilés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Sauvages Index du Forum -> Forums Publics -> Présentation de la guilde, avancé RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 18:33 (2010)    Sujet du message: L'épopée des Exilés Répondre en citant

(Génèse de la guilde, Nommination des Akenaks qui passent Karavanniers, et annulation de ces memes nommination par le Prince, sous la pression kamiste)






Suite à l'annulation de l'élection des akenaks de cette année nous souhaiterions quelques éclaircissements.

Nous sommes surtout Patriotes, mais aussi Jénaistes. Suite au mécontentement de certains, qui d'ailleurs n'ont pas souhaité etre present mais ont rappliqué des que le mot karavannier est apparu, orné de leur beau titre de patriote, notre Prince a décidé l'annulation des élections, en pretextant que la religion des Akenaks fraichement élu posait un probleme.

Nous avons eu le droit a un discours de notre empereur pronant la tolérance et la modération, disant que l'Empire doit être fort, au dela de l'appartenance a une religion. Mais cela semble etre une tolerance de facade, qui n'existe que lorsqu'aucun patriote jénaiste n'est present et impliqué dans le Désert. Sous couvert de démocratie, nous avons affaire a une remise en cause des administrations Fyros.

Depuis quand un akenak est il avant tout le reflet de ses croyances, le représentant de sa guilde? De sa religion? 

N'était il pas entendu qu'il doit avant tout servir les interets de son peuple, en obéissant au Sharukos?

Or tous les patriotes présents ce soir ont prété serment devant l'Empire. Cependant ils sont déstitués car ils appartiennent à une guilde Jenaiste.

Depuis longtemps nous sommes patriotes, pour certains impliqué dans la vie du désert depuis des années. Nous n'avons jamais entendu parler d'une circulaire obligeant les patriotes a etre Kamistes. Or, si un Patriote Jenaiste n'a pas les memes droits, à se presenter, et etre elu a une élection Akenak, devrions nous nous considérer comme patriote de 'Seconde classe' ?
Si c'est le cas, nous aimerions le savoir, afin de stopper cette hypocrisie et cette tolérance faussement joué de la part de tous.


Si la grande majorité des Patriotes est kamiste, ils n'ont pourtant que très peu souhaités s'investir pour l'Empire.
Nous souhaitons et osons représenter, entre autre, une minorité qui est marginalisée dans l'Empire. Et cette soirée d'élections nous l'a fort bien montré.

Sans notre tentative de participation, vous auriez la chance d'accueillir 4 akenaks. Cela devrait vous poser des questions sur le 'patriotisme' des Fyros kamistes, qui sont par contre, bien plus present a hurler au scandale si par malheur des 'opposants religieux' apparaissent dans leur paysage quotidien.
Les arguments cités par ces memes Kamiste,  n'etait pas d'empecher les akenak a etre jenaiste, mais bien de s'insurger face aux karavanniers, patriotes ou non ne les important peu. 
L'empire est kamiste car il est actuellement controlé par des guildes kamiste, Le choix de notre Empereur n'ayant jamais eu symbole contractuel entre nous et lui a nos yeux. Et si cela soude l'empire n'est ce pas au prix de son indépendance?
Nos intentions ne sont pas de tenter de chasser les kamis du désert, il y a d'ailleurs des neutres dans nos rangs, mais de servir au mieux l'empire en combattant l'extremisme et l'obscurantisme religieux.
Est ce que la religion des patriotes doit etre un reel argument de vote ? 
Et n'est ce pas un peu facile d'annuler une election qui ne nous convienne pas ?


Les lois suggérées par le conseil sont, dans tous les cas, soumises au regard de Sharukos. Et nous croyons que si nous nous egarions de l'esprit du désert, la chose nous serait tres rapidement précisé.

Cependant, nous n'avons même pas eu le temps de faire quoique ce soit en tant qu'Akenak. 
En tant qu'élu, ou nominé dans le cas présent, on agit avant tout en tant que Patriote représentant des Patriotes et c'est bien ce que nous avions l'intention de faire. 


Maintenant ce qu'il faut craindre, c'est que les guildes kamistes du desert se liguent pour présenter et élire des akenaks, qui n'auront ni l'envie ni les capacités pour aider à la direction de l'empire...
Les patriote jénaiste, quand a eux, subiront votre prise de position et les persécutions allant avec ...



Nous souhaiterions une position clair et officiel de l'Empire sur notre condition au sein de l'Empire, ainsi que les dispositions qui vont avec !


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Mar - 18:48 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 18:33 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 18:37 (2010)    Sujet du message: L'épopée des Exilés Répondre en citant

(Explication Houleuse avec l'Empereur qui débouche sur notre Exil, avec proposition de l'emissaire Matis de nous offrir accueil en foret)




Bordel ! C'est quoi ce temps de merde !'


A peine le vortex de Thesos franchi, la bonne humeur se ressentait deja dans le coeur des fyros tout juste Bannis. La traversée du désert avait allourdi 
leur coeur, toujours attaché a ces terres arides, chargés de souvenirs,heureux et triste à la fois. On ne peut pas dire que la vue des premieres parcelles 
de verdures avait reparé leurs tronches inexpressives.


'Bon les gars ! Z'avez prévu vos bottes ? L'odeur de la gadoue et de la moisissure approche. Oubliez pas la politesse ! Les faces de craies sont tatillonnes !'


Lurtz trainait les pieds a l'arriere de la caravanne, pestant sans cesse sur l'Empire et sur sa situation de renié. Les quelques carnivores tentant 
d'accompagner poliment l'escorte furent un defouloir bien risible.


'Pourquoi on va en foret ! Ya pas plus degueulasse que la foret ! les gens sont moche et puant la mesquinerie ! Le roi est a l'image de sont peuple .... 
pâle ! Qu'est ce qu'on vient fouttre ici ?!', gueulait Lurtz tous les vingts metres.


'Tu preferes aller chez les gibbais masqués peut etre ?! Ou les lacs ? toi qui n'a jamais voullu apprendre a nager ?! Tu vas arreter de couiner et suivre la 
foule espece de vieille carne en décomposition. On nous a invité, c'est les seuls a avoir osé ! Soit content le garde-manger est fécond dans le coin ! Nous 
reflechirons a nos futurs actions une fois le recul pris, la t'es pas fouttu d'alligner deux mots cohérents l'un apres l'autre !' Répondit Diwen, d'une 
humeur massacrante.


'Nettoyez la sciure sur votre visage ! avec la flotte elle va coller!' Remarquerent les homines, soucieuses de ne pas inspiré le degout a leur arrivé.


Yrkanis était en vue. La troupe fit une pause avant de tourner la page sur des annees de service a l'Empereur. Les guerres fatricides, leur culte enfin 
affirmé, la karavan, l'esprit critique de l'Empereur mis à mal, le basculement de l'Empire vers le fanatisme. Toutes ces réminiscences les poussaient a 
confirmer leurs choix. 


Ils reprirent leur route d'une démarche chaloupée jusqu'aux portes d'Yrkanis. Les gardes, par habitude, brandirent leur lances en criant 'Des envahisseurs ! 
Mort aux Fyros', les fyros sortant les armes pour se defendre. Les nobles matis, mieux au courant de la situation que leur congénères s'interposèrent pour 
calmer les esprits, accompagnant leur gestes d'opposition aux gardes par des pirrouetes de courtoisie d'une ridiculité detendant les fyros. Les pirouettes 
en retour des fyros furent caricaturales et eurent presque pour conséquence que les nobles lachent en fin de compte les gardes. 


Les nobles matis escorterent les fyros vers leur quartiers d'invité. Anoris, méfiante, ferma sa besace avec la ficelle se la meilleure qualité qu'elle 
possédait, de peur des voleurs matis. Ils attendraient que la cours puisse les recevoir. Les fyros pensaient serieusement demander l'asile aux matis ... dans le 
but de formenter la Révolte contre Dexton. Il ne représentait plus les valeurs de l'empire et s'etait fourvoyé dans l'occultisme kami.


Les patriotes Jénaiste n'etait plus. Leur noms ne signifiait plus rien, leur allegeance envers l'Empereur, ils l'avaient abandonnée. Ils n'etaient plus que les Exilé du 
Désert


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 18:40 (2010)    Sujet du message: L'épopée des Exilés Répondre en citant

(Quelques temps apres l'accueille, demande d'asile et d'aide des matis dans la formation d'une puissance pour renverser Dexton)




La vie des nouveaux résidants forcés de la forêt suivait doucement son cours.


Les batailles qui venaient d'avoir lieu pour la libération des lacs et de la forêt aidèrent les anciens énemis à se supporter et à vivre dans le même endroit sans voir des bains de sang trop régulier. Certains fyros commencèrent meme a sympathiser avec les indigènes, à tel point qu'ils se demandèrent si la viande matis aurait toujours le même gout après cela. D'autres avaient, bien entendu, plus de mal a accepterles matis comme des hôtes accueillants.


'Ne vous faites pas avoir bandes de de Bodocs sans cervelles ! La gentillesse matis n'est pas naturel, ca cache un truc ! Laissez moi les torturer bordel ! On comprendra surement mieux ce qu'ils cherchent !' Répétait Lurtz, approuvé par Elmera, entre deux baffes de réprobations des autres fyros.


L'heure de clarifier la situation approchait. Ils voulaient voir et entendre les intentions des nobles a leurs égards. Le jour de la chambre des nobles approchait à grands pas. Ils etaient grandement temps aux Fyros de demander audience.La troupe se dirigea vers le palais Matis, afin de rencontrer un noble, capable de prendre et de soumettre leur requète.


Les homines, Enfin ... certaines, légérement plus courtoises que leurs homologues masculins, se placèrent dérriere les autres afin de distribuer des taquets préventifs, dans le cas de dérapages verbals. Ils rencontrèrent Fang et certains des ses congénères aux abords du palais.


'Ola bande de m...' démarra Servalor, directement arrété par un taquet d'Anoris, vigilante.
'Oren Pyr, Chef des faces de cr...' Lurtz ne reussit pas a allé plus loin que Servalor.
'Denes Minam!' tenta Diwen, de bonne volonté. Cela ne l'empecha pas de se prendre lui aussi sa claque.


Voyant la qualité de diplomatique de ses partenaires, Siel décida de prendre la parole, excédé.


'Oren Pyr noble matis ! Nous souhaiterions soumettre une requète d'audience a votre chambre !'

Les Fyros furent impressionné par le verbe de Siel, et se demandèrent si finalement elle n'etait pas aller plus souvent a l'académie fyros qu'ils ne le pensaient.

Siel pris la lettre violemment des mains de Diwen, accompagné d'une bouvelle baffe, gratuite, au cas où. Elle tendit la missive a Fang, qui la prit. Etonné, sans vraiment l'être du spectacle qui s'offrait a ses yeux.

Il fallut attendre quelques temps apres le départ des fyros, et de leur révérances maladroites pour que Fang calme son rire et se décide a Ouvrir la lettre.Fang commenca à lire, remarquant que l'écriture semblait nerveuse.

"Oren Pyr, Noble Matis. 

Les éxilés du Désert souhaiteraient être invités a votre prochain rassemblement, afin de clarifier notre situation en Forêt. Nous avons deja combattu a vos cotés, afin de vous aider à déloger les envahisseurs Kamistes ... et Fyros ! Il est temps pour nous de connaitre l'avis des nobles, représentant du Roi de la forêt. Nos questions porterons sur 3 points :

- Demande d'asile : Vous autoriseriez nous à résider sur vos terres, tant que la situation dans le désert reste inchangée ?

- Demande sur une aide mutuelle : Est il envisageable de demander le soutient militaire futur des matis dans notre tentative de renverser Dexton, pour qu'un Empereur, garant des vrais valeurs Fyros, et plus tolérent envers les karravanniers le remplace ? En échange, nous proposons de contribuer a la défense des terres matis, faces aux menaces extérieurs.

- Après avoir fait nos preuves, pouvons nous esperer se voir autoriser un avant post, symbollique pour notre combat, et capable de voir s'organiser l'armée révolutionnaire Fyros.

Merci de nous faire parvenir l'avis de la chambre et une invitation si notre demande d'entretien est accepté.

Oren Fyrai! "


Fang eut un sourire en regardant la dernière demande des fyros, sachant tres bien de quoi il s'agissait et du culot qu'ils avaient à le demander si clairement.

Il ramena la missive a ses homologue afin de discuter de la possible invitation.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:42 (2018)    Sujet du message: L'épopée des Exilés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Sauvages Index du Forum -> Forums Publics -> Présentation de la guilde, avancé RP Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com